Repas de Noël

Avant de passer à mes conseils avisés pour un menu de Noël étonnant, que diriez-vous que je vous conte un petit peu d’histoire au sujet du repas de Noël ? Allez, ouvrez grand vos mirettes et nous allons voyager dans le temps !

C’est au Moyen-Âge que le réveillon de Noël et son repas a commencé à apparaître. Pourquoi si tard me direz-vous ? Simplement, parce que c’est à partir de ce moment-là que la religion chrétienne s’est imposée dans la société.

À cette époque, des repas maigres étaient coutume avant d’aller à la messe de minuit. Bouillon de poisson, de légumes ou encore un peu de pain était donc coutume à cette époque. Mais cette époque à laisser des traces, même dans notre société actuelle. En effet, les huîtres ou encore le saumon étaient des mets considérés comme maigre. Je suis sûr que vous ne regarderez plus le saumon fumé de mamie de la même manière !

Et ce n’est pas fini, en effet, étaient considérés comme maigres les produits sucrés. La population possédant la plus grande bourse pouvait donc avoir le privilège de déguster du pain d’épices, des gaufres ou encore des fruits confits.

Nous en avons fini avec le repas maigre, place au gras, car le gras, c’est la vie ! Au Moyen-Âge, c’était la volaille qui était privilégiée. Cela ne vous rappelle pas belle-maman ? Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit, je parle de la dinde de votre belle-mère pas de votre belle-mère !

Concernant la bûche, elle fait référence à la vraie bûche de bois que l’on mettait dans le foyer en faisant un vœu pour la prochaine année. La bûche que l’on mange est apparue sous la forme d’un gâteau roulé sûrement après 1850.

Maintenant que vous avez bon nombre d’anecdotes à raconter au prochain repas de Noël, place aux recettes simples, mais efficaces !

Le menu de Noël

L’apéritif

Attention, l’apéritif est un moment crucial dans le repas. En effet, cela va permettre à vos convives de se mettre en bouche. Il faudra faire attention à ce que l’apéritif de Noël ne soit pas trop copieux, mais suffisamment afin de leur proposer d’échauffer leur petit bidon pour la suite de ce délicieux repas qui s’annonce ! N’hésitez pas à profiter de ce moment afin de proposer un petit jeu de Noël !

  • Oeufs de lompe sur des petits blinis
  • Bâtonnets de légumes avec une sauce au yaourt
  • Chips de légumes
  • Petits wraps jambon fromage ail et fines herbes ou saumon fumé avec du fromage frais et de l’aneth
  • Tomate mozzarella en forme de bonhomme de neige
  • Mini noix de Saint-Jacques et clémentine
  • Boule de fromage Roquefort et noix

Pour un apéritif chaud vous pouvez opter pour les traditionnelles :

  • Quiches
  • Pizzas
  • Roulés aux saucisses
  • Tarte soleil
  • etc.

L’entrée

L’entrée, là où les choses sérieuses commencent ! Vous pouvez opter pour une entrée froide ou chaude, à votre convenance. Personnellement, je préfère une entrée de Noël chaude, cela réchauffe l’atmosphère et contraste tout de suite avec l’apéritif que l’on préfère froid en général.

Aujourd’hui je vous propose une recette afin de marier légèreté, mais aussi gourmandise à travers un foie gras poêlé aux pommes vertes.

Ingrédients pour 4 personnes :

  • Du foie gras à poêler (environ 90 g par personne)
  • 4 tranches de pain de mie à griller ou du pain d’épices
  • 4 pommes de type Granny Smith
  • Du beurre
  • De la fleur de sel
  • Sel et poivre moulu

Préparation :

  • Épluchez vos pommes et coupez-les en quartiers
  • Faites griller le pain au four ou au grille-pain
  • Faites fondre le beurre dans la poêle, puis une fois le beurre bien fondu ajoutez les pommes. Laissez-les bien dorées puis assaisonnez-les avec une pincée de sel et de poivre.
  • Assaisonnez vos tranches de foie gras et placez-les au congélateur pendant environ cinq minutes.
  • Faites chauffer la même poêle que précédemment en y rajoutant un peu de beurre. Laissez cuire vos tranches pendant 1 minute sur chaque face.
  • Placez les tranches sur du papier absorbant.
  • Vous pouvez à présent laisser libre cours à votre imagination et dresser.
  • Juste avant de servir, placez votre réalisation au four pendant 3 min à 200 °C.
  • Voilà, c’est prêt !

Le plat chaud

La dinde, la dinde, la dinde de Noël… Eh bien non ! Aujourd’hui, je vais vous proposer quelque chose qui change de l’ordinaire afin de surprendre vos convives et leurs papilles.

Aujourd’hui, on part au pays de la reine Elizabeth II et de Big Ben, avec le bœuf Wellington. Cette recette demande un peu de travail, mais rassurez-vous cela en vaut la peine. Allez enfiler le tablier, car c’est parti !

Ingrédients pour 6 personnes :

  • 650 g de filet de bœuf
  • 2 cuillères à soupe d’huile à haute température comme le canola
  • Moutarde Dijon
  • 1,5 feuille de pâte feuilletée carrée / rectangulaire (ou une seule si vous ne voulez pas faire de treillis)
  • 6-8 tranches de Prosciutto
  • Sel et poivre

Pour la duxelles :

  • 470 g de champignons (un mélange ou juste des cremini)
  • 2 échalotes
  • 3 gousses d’ail
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 3 cuillères à soupe de whisky en option.
  • Les feuilles de 2 branches de thym frais (facultatif)
  • Sel et poivre

Pour la crêpe :

  • 3,5 cuillères à soupe de farine
  • 140 ml de lait entier
  • 1 œuf
  • Sel

Pour la dorure :

  • 2 jaunes d’œufs
  • 1 cuillère à soupe d’eau

Préparation :

  • Préchauffez votre four à 220 °C (traditionnel) ou 204 °C (convection).
  • Commencez par tailler les bords du filet afin d’avoir une belle pièce uniforme. N’hésitez pas gardez les bouts afin de réaliser des yakitoris par exemple.
  • Hachez les champignons puis réservez.
  • Épluchez puis hachez les oignons et l’ail. Ensuite, faites les revenir avec un filet d’huile d’olive.
  • Ajoutez les champignons jusqu’à obtenir une jolie farce.
  • En fin de cuisson, n’hésitez pas à rajouter du whisky afin de donner du caractère à votre farce puis réservez.
  • Préparez une poêle bien chaude. Assaisonnez votre viande avec sel et poivre puis déposez là délicatement dans votre poêle.
  • Faites revenir chaque face brièvement afin de la marquer.
  • Avec un pinceau de cuisine, badigeonnez votre viande de moutarde et laissez-la reposer.
  • Dans votre plus beau saladier, ajoutez la farine, l’œuf et le lait afin de réaliser la crêpe. Mélangez le tout, puis faites cuire dans une poêle bien chaude. Bien sûr, n’oubliez pas de faire sauter la crêpe !
  • Sur votre plus jolie planche, déposez les crêpes en forme de 8. Réalisez sur la partie basse une couche de Prosciutto puis de duxelles.
  • Déposez votre viande le plus proche possible du bord inférieur puis roulez les crêpes.
  • Filmez avec du film alimentaire et faites rouler votre réalisation afin de répartir uniformément et d’avoir quelque chose de bien serré.
  • Déposez votre pâte feuilletée sur le plan de travail et badigeonnez un peu de dorure. Placez votre roulé de crêpes dans la partie inférieure et roulez de nouveau.
  • Travaillez la forme avec vos mains afin d’avoir quelque chose de joli et d’uniforme.
  • Déposez de la dorure au pinceau de cuisine.
  • Prenez le reste de votre pâte et déposez-la sur votre plan de travail. Créez de petites incisions afin d’avoir un joli treillis.
  • Déposez votre treillis sur le bœuf Wellington et badigeonnez de nouveaux de la dorure.
  • Placez votre bœuf au four et sortez-le dès que la pâte feuilletée vous semble suffisamment dorée.

Comme les images valent parfois mieux que les mots, voici une petite vidéo !

Le fromage

Avis à la team fromage blanc ou à la team fromage sec, c’est VOTRE moment ! Votez afin de faire gagner votre équipe ! Alors, non, je vous arrête tout de suite y’a absolument rien à gagner hein 😅

View Results

Loading ... Loading ...

Allez trêve de plaisanterie, place à quelques idées d’accompagnement pour le fromage à Noël :

  • Des fruits comme des pommes ou du raisin
  • Des noix
  • Du miel
  • De la confiture
  • De la salade
  • Des épices
  • Des tomates cerise
  • Sans oublier le traditionnel pain de campagne

N’oubliez pas de favoriser les producteurs locaux en cette belle période de Noël et si vous ne savez pas où les trouver, c’est juste en dessous :

Les fruits et les chocolats

Afin de digérer un peu après ce bon gueuleton, il vous faut quelque chose de léger et d’accessible à l’intégralité de la tablée afin que chacun puisse se servir suivant la place qui lui reste ! Vous n’avez pas d’idées sur quel fruit mettre ou combien de chocolats sortir sur la table ? Allez, suivez le guide, je vous explique tout !

Les fruits de saison en décembre :

  • Amande sèche
  • Citron
  • Kaki
  • Mandarine
  • Physalis
  • Pomme
  • Châtaigne
  • Clémentine
  • Kiwi
  • Orange
  • Poire

Concernant les chocolats n’en prévoyez pas trop maximum entre 2 et 3 par personne. Cela suffira amplement aux plus grands gourmands qui mangeront également ceux de mamie afin de lui éviter une catastrophe avec son dentier ! 👩‍🦳

Le dessert

Le moment des gourmands ! Eh oui, que l’on soit petit ou grand, on apprécie toujours autant la douceur de ce moment. C’est la clôture du repas, celle où tout le monde est plein comme un œuf, mais on se « force » (pas tellement en fait !) à manger une part du gâteau de Noël !

Ingrédients (pour 40 biscuits) :

  • 225 g de beurre
  • 220 g de sucre blanc
  • 1,5 cuillères à café d’extrait de vanille
  • 1 gros œuf
  • 450 g de farine
  • 3/4 d’une cuillère à café de levure chimique
  • 3/4 d’une cuillère à café de sel

Pour le glaçage :

  • 350 g de sucre glace
  • 1 cuillère à soupe d’eau minimum
  • 42 ml de blanc d’œuf
  • 1,5 cuillères de sirop de glucose

Préparation :

  • Préchauffez votre four à 180 °C.
  • Battre énergiquement le beurre et le sucre ensemble jusqu’à l’obtention d’une consistance crémeuse.
  • Ajoutez l’œuf et la vanille puis battre à nouveau.
  • Ajoutez la farine, la levure et le sel en mélangeant lentement puis énergiquement.
  • Saupoudrez votre plan de travail de farine afin que la pâte ne colle pas.
  • Étalez la pâte à 0,3 cm d’épaisseur pour des biscuits croustillants ou 0,6 cm pour des biscuits plus moelleux.
  • Utilisez vos emporte-pièces de Noël afin de façonner des biscuits dans le thème.
  • Déposez-les sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier cuisson.
  • Cuire au four pendant 10 minutes ou jusqu’à que les bords soient légèrement dorés.
  • Laissez refroidir les biscuits sur la plaque.
  • Pour le glaçage, mélangez tous les ingrédients dans un récipient et mélangez.
  • Répartissez le mélange dans divers petits bols afin de les colorer des couleurs de votre choix.
  • Décorez vos biscuits et patientez gentiment jusqu’au réveillon de Noël !

Le digestif

Bon là, je suis sûr que vous n’avez pas besoin d’aide pour choisir la boisson qui vous convient ! Du coup, je vous ai sélectionné un petit top des verres les plus funs et originaux afin de déguster ce digestif de Noël comme il se doit !

Score de l'article
Cliquez ci-dessous pour noter cet article
[Total: 0 Moyenne: 0]

Auteur

Nicolashttps://www.cadeau-maestro.com/
Salut à vous ! Passionné de jeux vidéo, jeux de société et de culture irlandaise, j'espère grandement que vous apprécierez ma prose au fil de mes différents articles <3

Partage